Retour sur le Salon Natura Bio

Ce week-end, je me suis dirigé vers Nantes, ou plutôt Rezé pour assister au Salon bio Natura. Je l’ai découvert par hasard au détour d’une publicité sur Facebook et le concept m’a séduite donc je suis venue voir par moi-même. C’est le plus vieux salon de ce genre dans le Grand Ouest. Il a été créé en 1990 et propose aux consommateurs convaincus ou curieux de découvrir, goûter et partager autour de produits bons pour la planète et pour l’Homme.

Vous n’avez pas besoin d’y passer trois jours pour découvrir le salon en entier. Une après-midi suffit. Seulement, les conférences sont différentes chaque jour et j’en avais coché sur les trois jours. Un bon petit weekend en solo au salon du bien-être, qui dit mieux ? 😂

Comme je sais que je ne suis pas la seule à m’intéresser à ce genre de démarche, je vous propose un petit compte-rendu de mon expérience ici et quelques bonnes adresses de stands qui m’ont beaucoup plu.

 

entrée salon

 

Petit point organisation pour commencer :

 

Le salon est ouvert du vendredi au dimanche de 10h à 19h. Vous pouvez vous restaurer sur place. Les conférences sont gratuites et l’entrée au salon est de 5€, 3€ pour les CE et demandeurs d’emploi (pour une fois que je me sers de ce statut 😅). Le parking autour est gratuit et le lieu est bien desservi par les transports en commun. Un vestiaire est à votre disposition à l’entrée gratuitement.

 

Premier jour :

 

Le vendredi je suis arrivée en début d’après-midi au salon car la première conférence qui m’intéressait était à 15h. J’ai pris le temps de faire le tour complet du salon, de découvrir un peu les biens et services proposés, de me faire alpaguer par certains vendeurs…

Je ne pourrai pas vous retranscrire toutes les conférences parce que ce n’est que de la prise de notes et que je ne les ai pas toutes faites mais je vous ferai un résumé de celles que j’ai suivies.

 

Conférence : Minéraux et santé de Jean Claude Kennedec

 

J’entends parler depuis longtemps du pouvoir des pierres sur notre corps et notre environnement mais je n’avais jamais poussé plus loin, plus par manque de croyance qu’autre chose. Mais dernièrement, j’ai commencé à m’ouvrir à toutes ces méthodes qui aident le corps à aller mieux et cette conférence tombait à point nommé.

De façon assez générale, Jean-Claude Kennedec nous a présenté la gemmologie et l’art de différencier roche et minéral. Pour faire court, une roche est un minerai composé d’un minéral en grande quantité. Tous ces minéraux se retrouvent chez tous les êtres vivants : plantes, animaux, Homme mais aussi dans les gaz, l’eau…

Tout cela est relié directement avec notre santé ou notre équilibre minéral puisqu’on a besoin de fer, de magnésium, de calcium… L’avantage d’utiliser des pierres et autres méthodes naturelles est que l’on agit sur la cause d’un mal et non sur la conséquence.

L’action des pierres est reliée directement à la fréquence vibratoire dégagée qui va se caler sur la partie du corps dégageant cette même fréquence. Toutes les pierres sont différentes et tous nos organes également. A savoir que la taille de la pierre n’influe pas sur son action. Pour une petite pierre, il s’agira seulement de la « recharger » plus souvent.

Nous sommes ensuite passer à des exemples de pierres et leurs actions. Je vous mets celles que j’ai retenues mais il en existe énormément d’autres :

  • Magnésite : permet d’apporter la dose journalière de magnésium et ainsi aider au bon fonctionnement du cerveau et lutter contre la fatigue.
  • Magnétite : aimant naturel équilibrant qui permet de se purifier. Composée à 98% de fer.
  • Labradorite : utilisée par certains thérapeutes pour se protéger des douleurs émotionnelles de leurs patients.
  • Aigue marine : aide à calmer la colère, à favoriser la communication et est en lien avec le système ORL et les bronches.
  • Citrine : combat le stress émotionnel.

D’autres pierres ont été présentées mais je n’ai pas pris assez de notes et je ne veux pas dire de bêtises mais je me suis rendue sur leur stand ensuite pour avoir plus d’informations et surtout savoir ce qui était intéressant pour moi. Après discussion, j’ai opté pour une Lapis-lazuli qui améliore l’intuition et la création mais surtout qui apaise les cervicales. Je souffre depuis quelques mois des cervicales et je n’arrive pas à m’en défaire malgré l’ostéopathe, le yoga, la méditation… Et j’ai opté pour un oeil de fer qui va m’aider à lutter contre la fatigue mais surtout m’aider dans l’endurance sportive.

Les pierres sont à purifier souvent en les passer sous un filet d’eau. Et une fois par mois, il faut les remettre en fréquence. Pour cela rien de plus simple, exposez les à la lumière du soleil ou de la lune selon les pierres.

_____

J’étais moins intéressée par la seconde conférence de la journée donc j’en ai profité pour refaire un petit tour avant de partir et d’aller vadrouiller du côté de la Ressourcerie. Vous connaissez mon amour pour les ressourceries. J’étais obligée d’y aller mais j’ai été déçue. Le bâtiment est immense malgré tout ça parait vide et ça manque de « mise en scène ». De jolies tables préparées, un coin salon, etc. J’ai quand même trouvé mon bonheur au rayon livres. Étonnant ? 😉

 

livres

 

Deuxième jour :

 

Le samedi, le programme était plus chargé mais j’ai quand même pu tout faire. J’ai assisté à trois conférences sur les quatre au programme.

 

Conférence : 7 aliments : Compléments essentiels à notre santé

 

Je crois que je ne me suis jamais autant enrichie qu’à cette conférence. Elle était animée par France Guillain, qui est assez connue et a écrit plusieurs ouvrages. Elle venait présenter son dernier livre : 7 aliments précieux. Je pense que je vais acheter ce livre car il a l’air passionnant et je veux faire partager autour de moi tout ce qu’elle a pu nous apprendre en 1h30.

Ces 7 aliments sont : l’oeuf, le miel, le pollen, la levure maltée, la sève de bouleau, l’huile omphacine et le lait de jument. Je les connaissais tous sauf les deux derniers et j’étais même un peu sceptique. Mais à la fin de la conférence, avec tous les conseils qu’elle nous a donné et quand elle nous a annoncé qu’elle avait 78 ans, j’ai été convaincue.

Je ne vais pas reprendre chaque aliment mais les deux qui m’ont le plus marquée. Tout d’abord, il y a la sève de bouleau. Je connaissais, j’ai déjà fait des cures mais je me suis rendue compte que je les faisais mal. La sève de bouleau est naturellement riche en silicium organique qui permet de détruire l’aluminium absorbé par notre corps. L’aluminium est un diffuseur et notamment de maladies comme le cancer. Si on le détruit, on peut diminuer les risques.

Ensuite, il y a le lait de jument. Je le vois en magasin bio mais autant j’ai arrêté le lait de vache, autant m’intéresser au lait de jument me rebutait. Pour moi, le lait de jument n’était pas fait pour nous. En fait, c’est le lait le plus proche du lait maternel et il est bien meilleur pour notre santé que les autres laits animaux car la jument est mono-gastrique comme l’humain. Faire une cure de lait de jument permet de protéger les os et cartilages, réparer l’intestin, améliorer la peau, les coups de barre, les sens…

Pour en savoir plus, achetez le livre parce que vraiment, il y a plein de choses à apprendre dedans.

 

france guillain

 

Conférence : Pourquoi marcher pieds nus ?

 

Cette deuxième conférence m’a moins emballée mais m’a donnée encore plus envie de marcher pieds nus et de travailler au ressenti des pieds. L’exposé était plus technique et Aurélie Chevalier nous a présenté les évolutions de nos pieds et de nos chaussures au fil des siècles. Les ravages que les chaussures ont faits à notre corps sont impressionnants. Sans parler de la déformation des pieds (hallux valgus et autres) et de la colonne (merci les talons hauts), les chaussures bloquent le fonctionnement naturel des pieds.

Nous ne devrions jamais poser le talon en premier que ce soit en marche ou en course car il ne possède pas d’amortisseurs qui sont à l’avant du pied. En plus, le poids du corps est mis à l’arrière et suggère un effort supplémentaire pour aller de l’avant.

Les pieds sont également remplis de terminaisons nerveuses qui doivent être à l’aise et interagir avec l’environnement. Ils servent également au retour veineux et en les compressant dans des chaussures, la circulation sanguine est mauvaise d’où l’importance actuelle de la réflexologie et de la proprioception.

Elle nous a ensuite donner des raisons de marcher pieds-nus le plus souvent possible :

  • On laisse la place aux orteils. Petit à petit le pied va reprendre sa forme originelle et réduire les risques d’hallux valgus.
  • Si les orteils ont de la place, on obtient un meilleur équilibre car on augmente sa surface au sol.
  • On retrouve une foulée plus naturelle qui remuscle la vingtaine de muscles sur chacun de nos pieds ainsi que nos chevilles.
  • Notre posture s’améliore et redevient naturelle également.
  • Enfin, on offre un massage à nos pieds qui équivaut à la réflexologie tout en leur permettant de travailler leurs capteurs sensoriels.

 

Conférence : Le jeûne : Santé et bien-être

 

salon

 

Dernière conférence de la journée pour moi et intervention très intéressante d’Eric Cazin, naturopathe. On entend parler du jeûne partout et à toutes les sauces en ce moment. Je trouvais intéressant de pouvoir avoir l’avis et les conseils d’un professionnel.

Tout d’abord, le jeûne est une diététique à part entière. Il intègre directement le volet alimentation de la naturopathie. La naturopathie est composée de trois fondamentaux : l’alimentation, l’activité physique et l’équilibre psycho-émotionnel.

Le jeûne permet l’élimination des toxines, améliore l’auto-guérison, la qualité des « humeurs » ou liquides corporels (sang, lymphe, bile…). Il agit également sur les plans énergétiques, psycho-émotionnels voire spirituels. Il agit en trois points : drainage, autolyse et cétogénèse. Pour faire simple car c’est très scientifique, le drainage est le nettoyage, la filtration du sang et l’élimination des toxines.

L’autolyse est l’auto-digestion où le corps va se décrasser et recycler les cellules peu utiles ou mauvaises. Plus les tissus sont secondaires, plus ils sont consommés. Plus ils sont essentiels, plus ils sont préservés. Nos cellules vont faire le travail d’élimination. La cétogénèse est le carburant nécessaire et c’est le glucose. Il faut savoir que les graisses que notre corps stocke proviennent du sucre et non du gras.

Lorsque l’on jeûne, on n’amène plus de glucose par les aliments donc le corps doit en trouver ailleurs. Il existe une petite réserve dans le foie qui est épuisée assez rapidement. Puis, le corps va aller chercher dans les protéines pour que le foie produise du glucose par les acides aminés. Cependant, les protéines sont essentielles au muscle et donc il va finir par piocher dans les graisses stockées.

 

Pourquoi jeûner ?

 

Plusieurs raisons existent comme l’excès de poids, la fatigue chronique, la faiblesse immunitaire, prévention de maladies type diabète de type II, hypertension, rétention d’eau, épuisement psychique…

 

Vertus du jeûne

 

Il existe autant de vertus que de raisons de jeûner : Prévention santé, perte de poids, meilleure santé cardiovasculaire, baisse des inflammations, baisse de la tension, longévité, meilleure tolérance et efficacité de chimiothérapie…

 

Contre-indications

 

Le jeûne n’est pas conseillé pour tout le monde. Pour commencer, on peut faire un jeûne intermittent qui consiste à sauter un repas afin de jeûner sur 18 heures et manger sur 6 heures. Je vous mets une petite liste des contre-indications au jeûne. Il y en a d’autres et évidemment il ne faut pas le faire à la légère.

  • Troubles alimentaires, hyperthyroïdie, grossesse, allaitement, enfants, addictions sévères, diabète de type I, décollement de la rétine, maladies coronariennes, troubles psychotiques…

 

Dernier jour :

 

Le dimanche a vu l’arrivée de la tempête Dennis de plein fouet. Déjà dans la nuit, le vent et la pluie se sont faits entendre. Et le courant s’est coupé dans mon Airbnb à 11h. Heureusement, je partais au salon. J’ai passé une journée plutôt calme. J’ai assisté à deux des quatre conférences mais seulement une m’a intéressée. Ayant fait tous mes achats hier, je n’ai rien dépensé sauf en nourriture.

Je suis arrivée vers midi au salon et très peu de gens mangeaient donc j’en ai profité et j’ai choisi le stand indien. Un curry de légumes avec le riz, le dessert et le tchaï aux épices pour 14€ en bio c’était succulent. En plus, c’est une association humanitaire qui reverse ses bénéfices dans différents programmes donc bonne action totale.

 

curry

 

Conférence : Oxydation – Inflammation : Comment éliminer ces deux grands tueurs ?

 

J’ai retrouvé avec joie France Guillain pour cette nouvelle conférence. Comme la veille, tout ce qu’elle dit est intéressant et m’a fait beaucoup réfléchir. En effet, par de petits gestes simples, on peut s’éviter de nombreuses maladies et se renforcer.

Pour l’oxydation, il s’agit du vieillissement des cellules dû à ce que nous ingérons. Par exemple en buvant du thé, le fer qu’il contient se fixe avec des oxygènes présents dans l’eau et forme une sorte de rouille. Pour éviter cela, il suffit d’ajouter quelques gouttes de jus de citron dans son thé.

Il faut également se fier à nos cinq sens pour savoir ce qui est bon pour nous. Et afin d’éviter au maximum l’oxydation et le stress oxydatif, il faut consommer le maximum possible des aliments végétaux crus bios. En effet, nous ne devrions manger que 20 à 30% de cuits dans une journée.

L’inflammation provient de la température dans notre corps. En effet, nous devrions tous avoir une température de 37°C le matin et de 35.8 35.9°C le soir au coucher. La moyenne sur la journée est de 36.6°C. Hors nous sommes tous bien au-dessus. Cette inflammation provient de différents facteurs selon les personnes : stress, température, trop d’aliments cuits, manger trop souvent, pesticides, colorants et conservateurs.

L’inflammation est le déclencheur de toute maladie neurodégénérative. Il est important de l’éviter. Pour cela, il faut réguler la température du corps par différentes façons mais notamment les bains dérivatifs. Le corps est fait pour être le plus mince possible tout en étant le plus lourd possible car nous devrions avec des os et des muscles très lourds. Pour cela, nous devons fabriquer des graisses brunes.

Je ne vais pas entrer plus dans les détails car je ne serai pas si précise mais vous pouvez aller sur le site de France Guillain pour en apprendre plus sur les bains dérivatifs, le miam-ô-fruits ou encore le miam-ô-cinq.

 

france guillain

 

_______

Pour la deuxième conférence, je ne vais pas vous en parler plus que ça car je n’ai pas pris de notes. Ce fut une intervention d’un stand qui ne m’a pas appris grand chose à part présenter ses produits. Ce salon s’achève donc ici pour cette année et je suis ravie de l’avoir découvert. J’ai appris énormément, j’ai découvert plein de marques et j’ai profité de rencontrer plein de chouettes personnes.

J’ai également profité de l’occasion pour tester plein de produits : le ressort pour épilation (Epil’string), les produits Bomoï, le Boulado. Mon sac s’est refait une beauté au stand du cuir. J’ai goûté du fromage, du pain, de la nourriture indienne, des crêpes et galettes à la châtaigne, du jus de pommes-framboises, du concentré de grenade et du sirop de dattes et surtout de la sève de bouleau et du lait de jument (grande première !).

Je vais maintenant vous présenter mes petits achats du salon (hors nourriture car je n’ai pas retrouvé sa trace.) 🤣 J’ai réussi à convaincre mes parents sur certains points et j’ai profité du salon pour me fournir. Tout d’abord, le bâton de charbon pour filtrer l’eau. On va diminuer l’utilisation de bouteilles en plastique grâce à ce petit trésor.

Puis, j’ai acheté des graines pour le jardin. Mon papa a résisté à l’appel du supermarché pour ses graines le temps du salon. Nous avons des épinards, des carottes, de la laitue, des endives (les quatre sur la liste de mon papa). En plus, j’ai pris du panais et du chou-fleur et le vendeur m’a offert du radis vert (vous connaissez ?).

Comme je vous le disais plus haut j’ai opté pour deux pierres selon mes besoins et j’ai pris un masque visage sur le stand Bomoï. Je n’ai pas fait de folies mais j’ai pris plein d’adresses car il y a des choses que je vais avoir besoin dans l’année mais pas maintenant.

 

achats

 


Hello !

Je précise que j’ai résumé les conférences auxquelles j’ai assisté. En aucun cas, je ne donne d’avis médical ou professionnel. Rapprochez-vous directement d’un professionnel si l’un des sujet vous intéresse.

Un long article cette semaine où je vous résume mon aventure au salon bio Natura à Rezé.

J’ai fait au plus court mais je voulais vous partager le maximum de choses.

Si vous avez des questions, laissez-les moi en commentaires j’y répondrai avec plaisir.

A très vite.

10 commentaires sur “Retour sur le Salon Natura Bio

  1. Coucou ! Ton article est hyper bien fait et complet, merci pour ce partage ! Ce salon devait être vraiment intéressant, je crois que j’aurais aimé y passer du temps, surtout avec ces conférences intéressantes 🙂 Bisous !

    1. Merci beaucoup ! C’était vraiment chouette. J’espère que les prochains auront d’aussi intéressantes conférences.

  2. Coucou, merci pour ton article il devait vraiment être bien ce salon ! C’est typiquement le genre de salon qui m’intéresse mais de tous ceux qu’il y a chez moi il y en a pas des commes ça snif
    Bisous

    1. Oui tellement intéressant. J’étais persuadée qu’aujourd’hui on en trouvait un peu partout mais en fait pas du tout. C’est vraiment dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.