Retour sur l’Incowrimo

Le mois de février est déjà terminé et a emporté avec lui ce joli challenge de l’Incowrimo. Comme je vous en parlais dans l’article de fin février, il s’agit d’écrire une lettre par jour à qui on veut et qu’on poste ou non. J’avais découvert ce challenge il y a trois ans et je trouve l’idée extrêmement sympa. Les précédentes années, je n’avais pas été assidue entre le boulot et les études mais cette année, j’avais le temps de voir venir et de participer à fond.

 

incowrimo une

 

Comment je me suis lancée ?

 

Je me suis rendue sur le site et ai proposé une petite présentation de moi avec mon adresse. J’ai lu celles des autres participants et j’ai établi une liste de noms en plus d’autres personnes à qui je voulais écrire en dehors du site. Au total, je m’en sortais avec une vingtaine de noms et je suis retournée régulièrement sur le site pour voir si de nouvelles personnes s’étaient inscrites.

J’ai réussi à trouver mes 29 destinataires et il n’y avait plus qu’à se réserver une vingtaine de minutes chaque jour pour rédiger une lettre, plus ou moins longue, et à les customiser. Il y a des personnes à qui j’ai écrit au dos d’une carte postale et des personnes à qui j’ai écrit plusieurs pages de papier à lettres. Cette liberté était très agréable.

Et puis, aux alentours du 10 février, j’ai commencé à recevoir mes premières lettres. Ça fait tellement plaisir de voir que des personnes ont pris le temps de m’écrire une lettre et de me compter dans leur Incowrimo. Cette année, j’ai eu la chance de recevoir dix lettres et peut-être que d’autres arriveront dans les jours qui viennent. Parmi ces lettres, cinq venaient des Etats-Unis, deux de France, une du Japon, une du Danemark et une d’Italie. Quel bonheur d’échanger avec les gens du monde entier !

J’ai toujours aimé correspondre par lettres. Au collège, c’était le seul moyen de communication que j’avais avec une de mes amies qui étudiait chez elle avec sa maman. On a échangé pendant trois ou quatre ans avant de se retrouver en troisième ensemble après son retour au collège. J’aime écrire mais maintenant avec les réseaux sociaux, j’ai perdu ce plaisir car je ne trouve plus rien de « nouveau » à raconter dans une lettre.

Ce challenge tombait donc à pic en ce mois de février chargé de mauvais temps et de tempête. Je suis restée avec plaisir à mon bureau pour rédiger de jolies lettres. Maintenant que février est terminé, ce chapitre se clôt jusqu’à l’année prochaine ou jusqu’à la réception d’une lettre de réponse de mes destinataires. Quelle joie ce serait de recevoir des lettres tout au long de l’année !

 

Petit bilan en chiffres de cette édition 2020 :

 

  • 29 jours = 29 lettres
  • Destinataires de 11 pays différents (voir le graphique en-dessous)
  • 3 langues de rédaction (anglais, français et allemand)
  • 10 lettres reçues
  • 1 envie de recommencer rapidement

 

destinataires incowrimo

 

La grande majorité de mes lettres ont été pour les Etats-Unis mais le challenge en étant originaire, il y a plus de participants là-bas ! J’étais ravie de pouvoir envoyer mes lettres vers le Japon, l’Afrique du Sud ou encore le Danemark. Pour les lettres vers la France, une a été pour ma meilleure amie et les deux autres sont dérivées du challenge organisé par chrislaure.book sur Instagram et qui tombait pile poil dans le timing de février.

Ma plus belle lettre, certainement pas la plus réussie mais bon, a été celle écrite le 26 février avec Love for the Elderly. Le principe était d’écrire une lettre que l’association allait distribuer à une personne âgée quelque part dans le monde, pour leur offrir un moment de joie et de partage dans leur quotidien. Je trouvais le principe tellement beau que j’ai eu envie de faire ce cadeau à quelqu’un que je ne connaissais pas.

Après ce long blabla sur mon expérience, je voulais aussi vous donner quelques conseils pour vous permettre de réussir au mieux l’année prochaine si vous souhaitez vous lancer aussi. Cette première année régulière m’a permis de mettre en avant des points essentiels pour se donner à fond.

 

7 conseils pour réussir son Incowrimo :

 

incowrimo

 

1. Achetez et préparez votre matériel avant de commencer

Il ne faut pas attendre le moment d’écrire pour s’apercevoir qu’on n’a pas de papier ou de stylos en fonctionnement. Si vous souhaitez décorer vos lettres, définissez vos besoins et achetez ce qu’il vous manque. Pour ne pas chercher vos feutres, stickers ou tampons, le jour J, rangez-les dans une trousse ou une boite avec vos papiers à lettres et laissez les sur votre bureau ou table.

 

2. Pas besoin d’écrire des romans

L’Incowrimo n’est pas un concours d’écriture. Selon les personnes à qui vous avez choisi d’écrire, vous aurez plus ou moins de choses à écrire. Ne vous forcez pas et gardez à l’esprit que ce challenge est un plaisir, pas une contrainte. Comme je le disais plus haut, certains jours le dos d’une carte postale me suffisait et puis d’autres où j’écrivais 4 ou 5 pages.

 

3. Choisissez vos destinataires et récupérez leurs adresses

Il est bon de connaitre un peu à l’avance vos destinataires. Je suis allée directement sur le site de l’Incowrimo où j’ai pioché les profils qui m’intéressaient. Mais libre à vous d’écrire à vos proches, vos animaux, vos fleurs ou je ne sais pas quoi. Le but n’est pas forcément l’envoi de lettres mais le plaisir d’en écrire. Réglez vos comptes avec votre patron, envoyez une pensée à un proche disparu sont autant de possibilités.

Si vous souhaitez écrire des lettres à envoyer absolument comme je l’ai fait, pensez à noter les adresses en amont afin de ne pas avoir à les rechercher sur le site. Si vous allez sur le site, il sera très difficile d’un jour sur l’autre de retrouver une adresse car les nouveaux messages sont nombreux et font descendre ceux que vous avez pu voir.

 

4. Gardez une trace de vos envois

Je n’ai pas spécialement pris la peine de garder les noms des personnes à qui j’ai écrit mais j’ai encore ma fiche d’adresses donc je les retrouverai. Par contre, j’ai gardé une trace des pays dans lesquels j’ai envoyé des lettres car je trouve ça chouette de voir qu’en un mois finalement, mon courrier a fait le tour du monde. Et que le monde est arrivé chez moi aussi.

 

5. Déterminez un moment de la journée où vous écrirez votre lettre

Selon votre emploi du temps, vous serez plus à même d’écrire le matin ou bien le soir, dans la journée éventuellement. En tout cas, il est important de définir à quel moment vous écrirez pour vous y tenir mais aussi pour ne pas déroger à ce moment pour vous.

 

6. Ecrivez sans attendre de réponse

Je rejoins complètement le numéro 3 mais écrivez pour vous. Même si vous envoyez votre lettre à quelqu’un, écrivez ce que vous avez à lui dire. Mais n’attendez pas de réponse impérativement. Vous serez frustré car la plupart du temps, il n’y a pas de réponse. En tout cas, vous pouvez toujours poser des questions dans la lettre pour motiver votre destinataire à vous écrire en retour.

 

7. Amusez-vous et libérez votre imagination

Pour moi, c’est LA règle à laquelle on ne peut pas déroger. Ce challenge n’est aucunement obligatoire alors si vous le faites, prenez du plaisir. Amusez-vous, écrivez, décorez, dessinez. Faites ce que bon vous semble et le mois de février vous paraîtra moins terne.

 

Connaissez-vous l’Incowrimo ?

Aimez-vous la correspondance papier ?

 

incowrimo lettre

 


Hello tout le monde,

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller plus loin et de vous lancer.

Dites moi en commentaires ce que vous en pensez et si vous faites des challenges comme l’Incowrimo.

A très vite !

12 commentaires sur “Retour sur l’Incowrimo

  1. Je trouve ce principe vraiment top pour qui aime écrire ! Et puis, recevoir des lettres du monde entier, ça doit faire chaud au coeur. L’association qui permet d’envoyer un lettre à une personne agée, c’est vraiment une belle idée aussi. Je vais mettre ton article en favori, pour le retrouver plus facilement 🙂

  2. Coucou ! Je connais pas du tout ce challenge mais je trouve ça trop sympa !!! C’est forcément en février que ça se fait ou ça peut être n’importe quel mois ? Vu que c’est en anglais je comprends pas trop xD

    Merci pour ce partage, j’imagine bien la joie de recevoir un retour, mais aussi le plaisir d’écrire et décorer la lettre. J’adore ça aussi! Bisous

    1. L’Incowrimo en lui-même est en Février. Par contre, il en existe d’autres tout au long de l’année. Et puis, certains contacts de février se poursuivent plus longtemps.

      Merci à toi pour ton commentaire.

    1. J’adore ce genre d’échange à tous âges. Mais les lettres pour les personnes âgées je trouve ça tellement généreux et facile à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.